Emovi annonce le lancement commercial aux États-Unis de KneeKG, un appareil qui permet de mesurer et de quantifier le fonctionnement du genou en clinique

KneeKG est le premier appareil qui donne aux médecins un aperçu précis du mouvement de l’articulation pendant la mise en charge, en 3D

Montréal, Québec (11 juillet 2019) – Emovi, Inc. a annoncé aujourd’hui le lancement aux États-Unis de KneeKGMC, le premier appareil permettant de mesurer le fonctionnement du genou en clinique et de fournir des données objectives et quantifiables associées à des marqueurs mécaniques et des déficiences fonctionnelles du genou.

KneeKG est le premier appareil qui donne aux médecins un aperçu précis du mouvement de l’articulation pendant la mise en charge, en 3D. Contrairement à l’information statique obtenue grâce aux radiographies et à l’imagerie par résonance magnétique (IRM), KneeKG repère rapidement les causes fonctionnelles liées à la douleur aux genoux, permettant ainsi aux médecins de mieux cibler les traitements, au lieu de s’en remettre à la méthode actuelle par élimination, une véritable révolution dans l’évaluation du genou. KneeKG peut repérer les déficits fonctionnels liés à l’arthrose du genou, aux lésions ligamentaires, aux instabilités et aux douleurs antérieures aux genoux. En leur fournissant de l’information technique ayant une plus grande corrélation aux symptômes, à une fraction du coût des examens de haute technologie comme l’IRM, KneeKG permet aux médecins d’améliorer considérablement la qualité de vie des patients, de réduire leurs douleurs et leurs limitations fonctionnelles.

Les cliniciens effectuent une genougraphie à l’aide du système KneeKG pour évaluer avec précision et objectivité le mouvement complet du genou afin de mieux comprendre la douleur et les symptômes – un peu comme le fait un électrocardiogramme pour le cœur. En 15 minutes, il fournit une évaluation dynamique en 3D du genou pour faciliter le diagnostic des pathologies, et de l’information objective pour mettre au point une stratégie de traitement ciblée. Il permet également aux patients de mieux comprendre le fonctionnement et les déficiences de leur genou, ce qui les aide à participer plus activement à la gestion de leurs problèmes.

« L’information cinématique est essentielle pour diagnostiquer une pathologie particulière et mettre au point une stratégie de traitement ciblée afin de restaurer la fonction optimale du genou », a déclaré R. Michael Meneghini, MD, chirurgien orthopédiste, IU Health Physicians. « KneeKG devrait transformer les soins aux patients en optimisant le pronostic et la fonction, en réduisant le nombre d’interventions non justifiées et en mettant l’accent sur un plan de traitement efficace. Il offre une valeur ajoutée aux patients, aux médecins et aux organismes de santé. » Le Dr Meneghini a été nommé parmi les 22 meilleurs chirurgiens du genou en Amérique du Nord, et a été choisi comme le meilleur médecin d’Indianapolis pendant sept années consécutives.

Les douleurs aux genoux touchent un tiers des Américains à un moment ou l’autre de leur vie. L’arthrose est la forme la plus courante de douleur aux genoux. Elle touche 13,9 % des adultes de 25 ans et plus et 33,6 % des personnes de 65 ans et plus aux États-Unis. Les déficits biomécaniques sont parmi les principales causes du développement et de la progression de l’arthrose et des autres problèmes du genou, comme les douleurs antérieures aux genoux, qui touchent généralement les jeunes adultes, les militaires et les athlètes.


Le genou est l’une des articulations les plus souvent blessées, et lorsque ces blessures ne sont pas diagnostiquées rapidement et gérées convenablement, des lésions musculosquelettiques courantes peuvent entraîner des pathologies incapacitantes à long terme. Selon le magazine American Family Physician, des études ont révélé que l’IRM n’était pas un examen rentable et qu’elle apportait peu de valeur ajoutée au programme de traitement dans son ensemble.

« Nous sommes déterminés à aider les médecins à améliorer le pronostic pour les patients qui souffrent de douleurs aux genoux dans le monde entier. C’est ce qui nous motivera toujours », a déclaré Michelle Laflamme, présidente et chef de la direction d’Emovi, Inc. « Avec le lancement de KneeKG dans le marché américain, nous pourrons aider plus de patients que jamais auparavant, en offrant aux cliniciens la capacité de soigner de manière stratégique les millions d’Américains qui souffrent de douleurs chroniques. »

KneeKG a obtenu l’autorisation 510(k) de la U.S. Food and Drug Administration en tant qu’appareil médical non invasif de classe II, utilisé en clinique pour évaluer le mouvement en 3D du genou des patients qui ont des problèmes de motricité d’origine orthopédique.

À propos d’Emovi Inc.
Emovi, dont le siège social est situé à Montréal, est une société d’instruments médicaux qui développe des produits pour l’évaluation des genoux afin de redonner aux patients une meilleure qualité de vie. Emovi a développé KneeKG, un outil clinique unique pour évaluer les symptômes et la progression de la pathologie dans les cas de déficiences fonctionnelles du genou, en partenariat avec la communauté universitaire de recherche du Québec, notamment le Centre de recherche du CHUM et l’École de technologie supérieure (ÉTS). Emovi détient de nombreux brevets et une licence exclusive pour commercialiser KneeKG dans plusieurs pays.

Contactez-nous